Astuces testées et approuvées au cours de nos voyages pour cuisiner son propre pain sur la route :)

Au cours de nos escapades, de nouvelles saveurs et traditions culinaires s’ouvrent à nous. Nos papilles s’émerveillent face à quelques délices jusqu’alors inconnus. Oui, mais qu’en est-il de ceux qu’on a laissé derrière nous ? Parfois, on se rappelle un bon plat du terroir, un plateau de fromage nous rendrait nostalgique, du bon pain nous ferait sourire… Oui du bon pain, en voilà une idée ! Contrairement à ce que l’on pense, préparer son propre pain sur la route est à la portée de tout voyageur.

Voici 3 différentes méthodes de cuisson du pain pour replonger dans vos souvenirs le temps d’une baguette.

Comment faire du pain en voyage

Du pain sans four ? Pas de problème !

Si le four est la méthode traditionnelle la plus connue pour la cuisson du pain, des alternatives existent et s’adaptent très bien sur la route au grand plaisir des gourmands que nous sommes !
Quoi qu’il en soit, la base de la recette reste la même.

Pâte à pain
by Coco on the road

INGREDIENTS

2 tasses de farine
de votre choix
~
1 tasse d’eau tiède
~
une cuillère à café rase
de sel fin
~
une cuillère à café pleine
de levure boulangère
~
une cuillère à café
de miel ou de sucre

• Dans un grand verre, mélangez le miel avec 1/2 tasse d’eau tiède, ajoutez la levure. Laissez agir pendant 5-10 minutes environ.

• Dans un saladier, mélangez le sel à la farine puis creusez un puits au milieu.

• Une fois la levure « activée », incorporez à la farine, puis rajoutez petit à petit le reste d’eau pour obtenir une pâte souple même si pas encore uniforme.

• Il ne reste donc qu’à pétrir la pâte pour former une boule de pâton. Si vous souhaitez rajouter des ingrédients (huiles, graines, herbes, olives, oignons, ail, gingembre…), incorporez les en continuant à pétrir la pâte.
Le plus simple pour pétrir une pâte est d’étaler le pâton avec la paume de la main, puis de plier celui-ci en deux avec l’autre main. Continuer ainsi jusqu’à ce que le pâton soit uniforme.

• Faites reposer au moins deux heures. Si vous êtes sur la route, préparez la pâte le matin et faites la pousser toute la journée pour la cuire le soir !

Voilà, il ne reste plus qu’à choisir votre arme pour cuire votre pain !

Naans à la poêle

Cuisson du pain à la poêle : l’express

La cuisson à la poêle est originale et savoureuse. Avec cette méthode vous obtiendrez un résultat proche de la pita (avec de la levure), ou du chapati (sans levure) et c’est parfait pour les affamés impatients !

Étalez le pâton pour obtenir une galette que vous faites passer d’abord 30 secondes sur une poêle chaude avant de retourner et de cuire 2-3 minutes sur chaque face. Vous pouvez personnaliser vos galettes de pain à la manière des naans indiens (fromage, ail, oignons ou toute idée farfelue) ou bien les tremper dans une sauce curry comme les roti canai.

Comment faire du pain en voyage

Cuisson du pain à la vapeur : l’inratable

Bien que peu connue, la cuisson vapeur présente beaucoup d’avantages. Cette méthode est économique, on peut cuire différents aliments sur plusieurs étages et on n’a pas besoin de surveiller la cuisson.
Si le pain manquera cruellement de croustillant on se rattrapera sur les parfums de la vapeur (en ajoutant des huiles essentielles, du sirop, des plantes, des épices…) à l’image des buns.

Faites des boules de pâton que vous posez sur une grille au dessus d’une eau en ébullition (une grille en bambou reste le must).
Cette recette de cuisson est parfaite pour le petit déjeuner et commencer sa journée avec une brioche vapeur, ou un pain au miel/lait de coco, en regardant la nature s’éveiller avec le lever du soleil… Il est déjà 11h ? Bon ça marche aussi pour le brunch !

Cuisine au feu de camp

Cuisson du pain au feu de bois : l’authentique

Enfin du vrai pain !
Le soir autour du feu de camp, sous un ciel étoilé, voilà un cadre idéal pour cuire son pain au feu de bois.

Pour une grosse miche de pain, posez la pâte dans une casserole sur une grille au-dessus du feu. Veillez bien à ce que votre pâte soit huilée, cela aidera à la préservation et au croustillant du pain. Prévoyez un bouquin ou une guitare pour patienter, ce pain là peut prendre plusieurs heures de cuisson en fonction de la taille du pâton.

Les plats en fonte sont particulièrement adaptés à la cuisson au feu, on peut même les mettre directement dans la braise. Mais bon, ça pèse un peu lourd dans le sac, c’est plutôt réservé à ceux qui voyagent en camion !

Si l’appel de la baguette est irrésistible, pas besoin de casserole : enrobez quelques couches de papier d’aluminium autour de votre baguette roulée sans trop fermer et posez la sur une grille au dessus du feu. Pensez à ouvrir les couches d’aluminium en milieu/fin de cuisson pour former le croustillant.

Feu de camp sous les étoiles Un feu de camp, une guitare, un van, la vie quoi !

Le pain en voyage, c’est toute une histoire à vivre.
Viens nous raconter la tienne, tes recettes préférées et au plaisir de partager notre pain au bout du monde !

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *