Sea turtle conservation on Serangan Island in Bali.

Une lutte locale pour la préservation des tortues marines en voie d’extinction.

Rencontre avec Eddy Wayan, un balinais au grand cœur qui se bat pour les tortues marines depuis plus de 10 ans.

Clique sur le petit bouton HD, c’est mieux !

Serangan, l’île aux tortues et son Centre d’Éducation et de Conservation

En voyage improvisé sur l’île la plus touristique d’Indonésie, nous avons découvert une destination, qui, malgré de faibles ressources en management des déchets, possède une certaine conscience écologique. Cette rencontre avec Eddy, dans un petit village à 2 pas des coins les plus populaires du sud de Bali, nous a tout simplement inspiré !

Après un mois de vadrouille du sud à l’est de Bali, nous décidons de passer une de nos dernières journées à Pulau Serangan, surnommée Turtle Island, un petit point sur la carte qui nous intrigue grandement. A cheval sur notre deux roues, nous quittons la voie rapide au sud de Sanur en direction de Serangan Island, une presqu’île entourée de mangrove que l’on rejoint aisément par voie terrestre. On longe la côte bordée de bateaux de pêche traditionnels avant de tomber sur le panneau d’un centre d’éducation et de conservation des tortues appelé TCEC (Turtle Conservation and Education Center).

C’est ici que nous rencontrons Eddy, pionnier du centre, qui nous présente les lieux ainsi que les actions mises en œuvre par son équipe à l’égard de ses petites protégées : des tortues vertes, tortues imbriquées et tortues olivâtres. De cet échange est née l’envie de réaliser la vidéo ci dessus, afin d’apporter plus de visibilité à Eddy et son travail au TCEC, où il est évidemment possible de venir donner un coup de pouce en tant que volontaire.
À Bali, la saison des pontes et éclosions s’étend d’avril à octobre, pourquoi ne pas aller passer l’été en compagnie des tortues marines ?

Read in englishIt was our last day in Bali before heading to some other beautiful parts of Indonesia. We looked at the map and saw “Turtle Island” near Sanur and decided to check it out! Surrounded by mangrove, Serangan Island is easily accessible by motorbike and we quickly found a big turtle statue and a big sign of the Turtle Conservation and Education Center (TCEC). This is where we met Eddy. He introduced us to his guests: hawksbill, green and olive ridley sea turtles. Mostly rescued from illegal trading or boat propeller injuries, the turtles are being nursed back to health and returned to the ocean. Eggs are collected on tourist beaches or bought to prevent consumption and illegal trade. Kids can participate to the hatchlings release and learn from the passionate TCEC team. Raising awareness among the young generation is Eddy’s most important commitment and this is what inspired us to make this video on the spot, hoping it will help the center, bring more volunteers and save turtles.

Enregistrer

Centre d'éducation et de conservation des tortues à Bali
Bébé tortue au centre de conservation des tortues TCEC à Bali

La préservation des tortues à Serangan, pourquoi et comment ?

Les tortues ont environ une chance sur 1000 de survivre jusqu’à l’âge adulte. C’est un taux naturellement faible mais lorsque l’activité humaine s’en mêle, à coup de braconnage, vente au marché noir, blessures accidentelles, pollution de l’habitat et j’en passe… 6 des 7 espèces de tortues marines se retrouvent menacées d’extinction.

Si l’on souhaite continuer de pouvoir admirer ces grandes migratrices aussi vieilles que les dinosaures et indispensables à la santé des océans, il n’y a pas d’autre choix que de les respecter et sensibiliser le plus de monde autour de soi.

Lors de notre visite du TCEC, Eddy nous conduit tout d’abord à la hatchery, une sorte de bac à sable où les œufs récupérés sur des plages touristiques y ont été enterrés pour incuber sans risque d’être écrasés ou volés, jusqu’à éclosion. À leur naissance, les bébés tortues sont placés en bassins pendant quelques semaines avant d’être relâchés sur la plage. En plus de collecter les œufs sur les plages populaires, le centre achète les œufs ramassés illégalement par les locaux afin qu’ils ne soient pas mangés.

Les missions principales du centre sont de lutter contre le marché noir et d’encourager l’arrêt de la consommation en sensibilisant sur la protection des espèces en danger de disparition via l’éducation des plus jeunes. Le TCEC se situe juste à côté d’une école où les enfants sont les bienvenus à passer du temps auprès des tortues. Ils peuvent prendre part aux relâches et accompagner les reptiles dans leur premiers pas vers l’océan, un évènement toujours très attendu. Des étudiants plus âgés s’investissent dans la création de prothèses de nageoires pour certaines tortues accidentées (souvent amputées d’une ou plusieurs nageoires par les hélices de bateau) qui sont également secourues par le centre et opérées si besoin, puis relâchées lorsque leur santé le permet.

I am the last sea turtle WWF
Volontariat avec les tortues à Bali
Turtle release in the news
Où faire du volontariat avec les tortues marines en Indonésie ?

Faire du volontariat auprès des tortues marines

Bien qu’encouragé par le WWF ainsi que le gouverneur de Bali, les autorités municipales et d’autres organisations locales, le centre fonctionne au quotidien grâce aux volontaires et aux dons des visiteurs. Cet argent leur permet de racheter les œufs aux pêcheurs, de maintenir les bassins en état, d’acheter de la nourriture pour les tortues, de soigner les animaux blessés et d’employer des locaux.

Nous avons été profondément touchés par l’initiative de ce centre, géré par une poignée d’individus enthousiastes qui œuvrent à faire leur part dans ce monde pour que ces créatures ne disparaissent pas des océans. De plus, ils accueillent avec grand plaisir les volontaires, sans demander des sommes astronomiques en retour, simplement de quoi couvrir les frais de vie sur place. Si Bali se trouve sur votre route, on vous encourage à leur rendre visite et pourquoi pas à y rester plus longtemps pour donner un coup de pouce aux tortues :) Pour prendre contact avec eux c’est par ici : www.tcecserangan.jimdo.com.

Bénévolat avec les tortues à Bali
Bateau traditionnel dans la mangrove à Serangan Island
TCEC Serangan à Bali

Respecter les tortues et la vie marine c’est :

1. Jeter ses déchets dans les poubelles disponibles et non par terre ou dans l’eau.
De nombreuses espèces de tortues se nourrissent de méduses et le plastique y ressemble fortement, les fatalités sont nombreuses… Outre l’intoxication, les plastiques et filets de pêche abandonnés peuvent devenir des pièges meurtriers.

2. Se retenir de toucher les tortues.
Effrayer les tortues, les chasser ou tenter de les chevaucher peut les empêcher de se nourrir ou de respirer à la surface… Quant aux bébés tortues, ils ont besoin de rejoindre l’océan par eux même afin que leurs muscles se développent et qu’ils s’imprègnent de la plage, où les femelles reviendront pondre 30 ans plus tard.

3. Sur la plage, observer les tortues discrètement à distance avec une lumière rouge pour ne pas les désorienter.
Les lumières artificielles sont une menace permanente pour les tortues qui pondent en général la nuit et sont guidées par la lumière naturelle de l’horizon réfléchie par l’océan. De plus, si elles perçoivent notre présence, elles risquent de quitter la plage avant même d’avoir pondu et de rejeter leurs œufs dans l’océan.

4. Laisser les animaux se nourrir eux même.
Ils n’ont pas le même régime que nous et se débrouillent très bien seuls pour se nourrir. Leur offrir de la nourriture c’est les rendre dépendants de l’homme et les confronter à des maladies.

Serangan Island in Bali

Respecter et protéger les tortues marines c’est un pas de plus vers un mode de voyage éco-responsable :)

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Blog de voyage nature photo son vidéo

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *