Be croc wise in croc country!

Entre rivières boueuses et cascades cristallines, bienvenue dans le Top End !

Estuarine crocodile Ouh les belles dents !

Rassasiés des pastèques et autres délicieux légumes récoltés au beau milieu de nulle part dans une ferme tropicale, nous découvrons les beautés des environs de Darwin, au nord du Northern Territory, région autrement appelée le Top End, la fin du haut. Nous sommes en juillet / août, c’est la saison sèche, un climat préférable à la saison des pluies qui nous aurait peut-être empêché de parcourir certaines routes.

Road trip in the bush En voiture Simone !

Ici les parcs nationaux sont aussi nombreux qu’époustouflants. Nous y parcourons des paysages dignes d’un film d’aventure et observons une faune sauvage fascinante qui ne plairait pas à tout le monde ! Pas de mignon koala ou de gentil perroquet mais plutôt des crocos, des araignées, des chauves souris… en veux tu ? En voilà !

Pour couronner le tout, saviez vous que les crocodiles ne se trouvent pas uniquement dans les rivières mais aussi dans l’océan ? Il existe 2 sortes de crocos : les marins (saltwater, salties) et ceux d’eaux douce (freshwater, freshies). Les premiers vivent à la fois en zone côtière et en rivière, ils sont très agressifs et tuent une à deux personnes par an en Australie. Les seconds sont plutôt tranquilles mais peuvent quand même vous lacérer une jambe si vous les embêtez (ou leur marchez dessus !). Le meilleur conseil à suivre : garder ses distances avec les eaux troubles et ne pas se baigner lorsque vous voyez ces panneaux !

Read in english

Driving from the Red Center desert, the Top End appears like a giant oasis. Every piece of forest looks like an adventurous jungle, made of waterfalls and tropical forest. This region is home to many australian deadly and fascinating creatures. We discovered that crocodiles not only live in rivers but also in oceans, mangroves and other estuarine areas, across the coastline of the northern half of Australia! They are known as the salties. And they are not friendly to humans! Being croc wise is the motto here and you’d better follow the guidelines…

Our road trip through this region was really memorable, we encountered so much wildlife from the mighty salties to the giant fruit bats and a fabulous collection of birds, insects and reptiles, also very nice travellers from Australia and all over the world!
Our safe swimming highlights were Maguk in the Kakadu National Park, the top of Tolmer Falls and under the Wangi Falls in Litchfield National Park, the Upper Pool of Edith Falls, and the gorgeous Mataranka Hot Springs, south of Katherine. We saw our first crocs in Kakadu National Park at Yellow Water and Cahill’s Crossing. Then more at the Mary River Reserve near Shady Camp. To see them up close, we went on a cruise on the Adelaide River.

The wildlife and scenery of this region are a must see to get the feel of Australia, be prepared to live something wild!

Northern Territory National Parks The Top End

Darwin

Il est formellement déconseillé de se baigner de novembre à mars à cause des mortelles méduses-boîte mais le danger n’est pas éloigné le reste de l’année ! Si les plus mortelles des méduses australiennes se font rares, il y a d’autres dangers marins dont il faut être au courant (autres méduses comme l’irukanji ou encore le stonefish, le cone snail… et nos amis les salties !). Le centre ville propose des lagons et piscines sécurisées mais pour nous non merci, on préfère aller à Casuarina, une plage immense sans personne à 200 mètres où on en profite pour faire bronzer tous les petits recoins ;) La température de la mer est à peu près la même que celle de l’air, on s’allonge dans à peine 50 centimètres d’eau en scrutant la surface à l’affût du moindre mouvement suspect, avant de retourner sur la serviette ou à l’ombre (on a beau être en hiver, ça tape !). Le reste de la côte est en majorité bordé de mangroves. Bref, pour la baignade en eau salée, Darwin n’est pas la meilleure des destinations, en revanche ses environs regorgent de coins d’eau douce sans danger. Les locaux se retrouvent à Berry Springs, à 45 minutes de Darwin, ou encore dans d’autres paradis des cascades, à découvrir ci dessous !

Paysage australien Les mangroves à Darwin
Skimboarder face au coucher de soleil Session skimboard à Casuarina
Tropical Sunset Un coucher de soleil ordinaire à Darwin !

Kakadu National Park

On attaque par le plus grand et le plus dépaysant des parcs de la région. Notre petit break nous amène avec un peu de peine jusqu’à Maguk, à l’entrée sud du parc, le seul endroit du Kakadu où nous avons fait trempette. Il y a bien quelques panneaux ‘Attention Crocodile’ en amont de la ballade, mais une fois dans le bassin principal et après avoir soigneusement scanné les eaux transparentes, le décor est idyllique pour s’y rafraîchir. Le camping est lui aussi très agréable et entouré de termitières géantes (on en parle un peu plus plus bas avec celles de Litchfield).

Kakadu National Park Maguk, un des plus beaux spots du Kakadu !

Nous distinguons notre premier crocodile marin à Yellow Water avant d’en voir une multitude à Cahill’s Crossing. C’est ici que se trouve la frontière entre Kakadu et Arnhem Land, terre aborigène plus étendue que le Portugal, dont la limite est matérialisée par un fleuve au doux nom d’East Alligator River. Pour y accéder il faut tout simplement traverser ces eaux infestées de crocos en 4×4 !
La forêt aux alentours, appelée monsoon forest nous dévoile des papillons aux couleurs irréelles, chauves souris frugivores, araignées démesurées… Attention aux premiers randonneurs de la journée, il est préférable de marcher avec un bâton devant soi à hauteur de tête pour éviter une rencontre inconfortable avec une toile ou une araignée de la taille de la main ayant tissé son piège à insecte durant la nuit !
On croise aussi beaucoup d’oiseaux qui se rassemblent autour des billabongs comme les rainbow bee eaters, les black cockatoos et les magpie goose.

Kakadu highlight Cahill's crossing (non non, ce ne sont pas des troncs d'arbre dans l'eau à droite...)
Saltwater crocodiles C'est nous :D

Nourlangie Rock et Ubirr sont deux sites incontournables pour l’art rupestre aborigène. On y observe des peintures style X-ray très bien conservées, représentant humains ou animaux et leurs anatomies (os, organes), témoignant du rapport des premiers habitants avec la nature. A deux pas de ce musée naturel, le coucher de soleil au dessus des plaines inondées d’Ubirr est fabuleux.

Si l’on fait l’impasse sur les milliards de moustiques diaboliques et quelques regrets de ne pas avoir un 4×4 pour aller aux Jim Jim Falls, le Kakadu est réellement un endroit incontournable de l’Australie.

Kakadu National Park Nourlangie Rock
Kakadu National Park, Aboriginal Rock Art "Anbangbang Gallery"
Kakadu National Park Coucher de soleil à Ubirr au dessus des wetlands

Mary River Reserve

Située entre Kakadu et Darwin, aux abords de l’Arnhem Highway, cette réserve vaut le détour pour les amateurs d’oiseaux. A l’ombre d’un immense banian à Shady Camp nous avons pu voir et écouter les rires moqueurs des kookaburras, pélicans, cormorans, jabirus, rapaces, hérons et même une grosse chouette à la nuit tombée qui nous observait elle aussi de ses grands yeux jaunes… Nous n’avons pas été déçus du détour !

Mary River Reserve Shady Camp : un camp tranquille hors sentiers battus !
Blue winged kookaburra Un majestueux Kookaburra à ailes bleues

Adelaide River

Pour voir du croco en action et de très près, direction l’Adelaide River Queen Cruises qui nourrit ces reptiles dans leur milieu naturel. L’interaction est courte afin que les ‘salties’ ne perdent pas leurs instincts de chasseurs. L’équivalent d’un snack leur est donné à une fréquence précise, les rangers connaissent chaque individu qui habite cette portion de rivière et contrôlent ainsi les rations. On aperçoit l’un d’eux approcher du bateau et le spectacle est au rendez-vous : un morceau de viande accroché à une perche oblige le croco à se propulser en dehors de l’eau avec sa queue puissante ! Certains spécimens, atteignant les 70 ans et environ 7 mètres de long, ont l’air de gros patauds enfoncés dans la vase mais lorsqu’il s’agit de se hisser vers le goûter, leur vivacité est stupéfiante. Mieux vaut rester sur le bateau…

Estuarine crocodile On m'voit, on m'voit plus...
Saltwater crocodile in Australia L'oeil d'or du chasseur

Litchfield National Park

Second parc populaire de la région après Kakadu, ici pas de crocodiles mais un paradis de la baignade sous les cascades. Des Florence Falls au Wangi Falls, en passant par les Tolmer Falls où nous nous baignons seuls au monde tout en haut de la cascade de 100m de haut, l’eau est rafraîchissante et limpide. Même en saison sèche les chutes sont toujours abondantes. Si vous avez un masque et un tuba, allez observer ce qui se passe en dessous des cascades !

Litchfield National Park Florence Falls
Litchfield National Park Wangi Falls

Chauves souris, lézards et libellules géantes sont au rendez vous ainsi que d’immenses termitières… Constructions animales impressionnantes, elles se distinguent en deux sortes : les cathédrales qui peuvent atteindre 5 mètres de haut et les magnétiques qui elles sont alignées du nord au sud pour minimiser l’exposition au soleil.

Nous rencontrons des familles australiennes très amicales (ce qui est plus que fréquent dans ce pays !) qui sont sur la route depuis quelques mois. Nous partageons un diner préparé dans un camp oven, une marmite en fonte placée directement sur les braises, en découvrant des groupes australiens. Détente ultime.

Magnetic termite mound Termitières magnétiques
Cathedral termite mound Termitière cathédrale

Nitmuluk National Park

Accessible depuis les environs de la ville de Katherine, les gorges de ce parc sont saisissantes. Quelques crocodiles d’eau douce y ont élu domicile mais ils ne sont pas dangereux et la baignade n’est pas interdite. Cependant il faut savoir que de temps en temps les rangers attrapent un crocodile marin qui n’est pas le compagnon de baignade idéal… Alors on réfléchit à 2 fois avant de faire un plongeon !

A quelques kilomètres de là, Edith Falls est sans danger. Le plus joli coin selon nous se trouve à la Upper Pool mais on peut encore grimper plus loin et camper près de la rivière.

Croisière dans les gorges de Katherine Panorama sur Katherine Gorge
Paysage en Australie Katherine Gorge
Nitmuluk National Park Edith Falls

Mataranka & Tjuwaliyn (Douglas) Hot Springs

Envie d’eaux chaudes ? Choisissez vos couleurs !
Aux Douglas Hot Springs (situées entre Litchifield et Pine Creek), l’eau est limpide, peu profonde et vous pouvez choisir votre température rien qu’en descendant ou remontant la rivière au fond de sable doré.
A Mataranka (100 km au sud de Katherine), les zones de baignade sont protégées afin que les crocos ne puissent pas y accéder, l’eau y est aussi très claire mais d’un bleu envoûtant !

Aventuriers en Australie Il est facile de se prendre pour Indiana Jones en Australie...

Notre road trip à travers le nord australien en vidéo :

Bien que le Top End soit le territoire des crocodiles, de jolis coins restent propices à la baignade et ne demandent qu’à être explorés ! Pour les froussards qui souhaiteraient braver leur peur des petites ou grosses bêbêtes, c’est l’endroit idéal :)

Alors, envie de retrousser tes pantalons et d’explorer les marécages ?

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Cet article comporte 10 commentaires
  1. Vos photos sont vraiment magnifiques ! Les compos, les, couleurs, et mêmes les « mises en scènes », tout est super réussi. C’est toujours un plaisir de lire vos ballades.

  2. Arrêtez ça tout de suite ! Va y avoir bientôt trop de monde en Australie avec vos bêtises !
    hihi je plaisante. Même pour nous qui y voyageons actuellement, c’est juste merveilleux de voyager à travers votre regard à vous.
    Un grand BRAVO !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *