Go away, leave me alone, I’m a snake.

Museum

Read in english

Welcome to Mount Surprise!

With a name like this, we knew this little town would become very special to us! And it did, not because of its train or its gems… but thanks to our wwoofing host: Russell! He runs a budget campground with good food and coffee. A nice escape from the constant heat. But the excitement lies beyond…

Around 5pm, campers are invited to a really interesting talk on the grassy grounds. When Russell arrives, we all observe in silence… Guess what’s around his neck? A python! A black headed python. And her name is Clancy.

How many of us fear snakes? And for what reasons? Thanks to Russell, we discovered that we knew nothing about them!

Mount Surprise.

Un village de passage semble-t-il où seuls les amateurs de géologie et d’histoire minière s’arrêtent… Et pourtant, dans un endroit au nom pareil, nous n’étions pas au bout de nos surprises !

C’est ici que nous décidons de faire escale en mode wwoofing. Nous rencontrons Russell, un bonhomme sympathique à l’accent ozzie bien marqué. Il tient un terrain de camping ainsi qu’un petit restaurant (où il nous donnera quelques cours de barista !). Jusque là, rien de bien excitant mais on découvre très vite comment Russell a transformé l’endroit en un lieu atypique

En fin d’après midi, enroulé d’une écharpe démoniaque, il invite les campeurs à une démonstration des moins ordinaires ! Oui, le hangar de Russell, transformé en musée d’objets vintage, est aussi la demeure d’une dizaine de pythons.

Sans savoir comment réagir, nous nous retrouvons avec un reptile sur les épaules ! On est surpris du premier contact, quelle drôle de sensation ! Intrigués, on n’ose pas trop bousculer la bête mais son corps se serre autour de notre cou. Nombre d’entre nous ont peur des serpents. Cela provient le plus souvent d’une ignorance que l’on a d’eux…

Russell brise la glace.

Clique sur le petit bouton HD, c’est mieux !

Maintenant vous verrez les serpents d’un autre œil !

Notez que les pythons (que l’on aperçoit dans la vidéo) ne sont pas des serpents venimeux mais des serpents constricteurs : ils étouffent leur proie avant de l’ingurgiter. Mais cela ne les empêche pas de mordre pour se défendre si ils se sentent menacés !

Que faire en cas de morsure ?

Bien qu’un serpent venimeux puisse une fois sur deux infliger une morsure sèche, il est préférable de ne pas prendre de risque et effectuer les gestes de premier secours en cas de morsure.

Comme vous venez de l’apprendre dans la vidéo, le venin se propage à travers le système lymphatique qui circule grâce aux mouvements de notre corps. C’est pourquoi il est important de rester calme et immobile si on se fait mordre afin d’éviter la propagation du venin.
Voici la procédure à suivre que Russell nous conseille :

1. Faire pression directe sur l’endroit de la morsure pour contenir la dose de venin dans le muscle. Rester immobile, voire s’allonger si il le faut. Si vous êtes plusieurs, envoyez un ami cherchez du secours et un bandage de compression si vous en avez un. Ne pas essuyer la morsure car à votre arrivée à l’hôpital il sera plus facile de déterminer s’il y a eu injection de venin, auquel cas ce dernier pourra être analysé afin de connaître l’espèce de serpent et l’anti-venin approprié.

2. Si vous avez un bandage de compression, il faut l’enrouler autour de l’endroit de la morsure immédiatement et correctement jusqu’en bas du membre puis jusqu’en haut. Il doit être serré sans couper la circulation.

3. Immobiliser le membre du mieux possible. Si la morsure est sur le bras, il faut le replier contre soi et le mettre en écharpe. Si la morsure est sur la jambe, c’est plus compliqué, utiliser ce qui se trouve sous la main !

4. Attendre que les secours viennent à vous. Il faut s’armer de patience et surtout continuer de rester immobile jusqu’à ce qu’un transport pour l’hôpital arrive. Si vous êtes seul et qu’il n’y a pas de réseau pour appeler les urgences, il est avisé de se déplacer le plus lentement possible et demander à la première personne que vous croisez d’aller contacter les secours.

Si on croise un serpent dans la nature, considérons nous chanceux de pouvoir le contempler plutôt que de se sentir menacé ou de vouloir l’attraper !

Redécouvrez notre expérience dans une ferme isolée du Northern Territory où nous vivions parmi les serpents ou encore notre rencontre avec Fliky lors de notre premier wwoofing en Australie !

Et toi, t’en as rencontré ? Raconte nous :)

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Cet article comporte 8 commentaires
  1. Super chouette ! Et très intéressant ! On ne sait jamais trop quoi faire quand on rencontre un serpent, et encore moins quand on se fait mordre…

    On en a rencontré quelque uns lors de notre premier séjour, on a pas fait les malins ! Bon le premier est passé sous les roues du 4×4 alors qu’on roulait sur une piste, ça allait :) Par contre on a vu un brown snake dans les toilettes du Kakadu National Park, ca fait tout drôle quand tu vas poser une pêche !!! On a aussi vu un bébé brown snake dans le Karijini National Park, il prenait le soleil sur un rocher et n’a pas bronché. Il était chou comme tout !

    Bref, bravo pour la vidéo, et pour votre boulot sur le site, on kiffe :)

    1. Merci vous 2 :D !!!
      C’est cool d’avoir pu en voir sans qu’ils s’enfuient, le plus souvent (à part quand ils roupillent) on voit juste le bout de leur queue qui se glisse dans les buissons. En tout cas vous avez eu du bol de ne croiser qu’un papa et un bébé. Quand on bossait dans une ferme, des travailleurs sont tombés sur un nid de browns, la maman était pas contente… Elle les a coursé sur une bonne quinzaine de mètres !!!

  2. super reportage vidéo et chouette article !
    On est justement tombé nez à nez avec un serpent, qui se dressait sur le bord du sentier. On n’a pas fait les malins, on a quand même pris le temps de le photographier et de le contempler… et ensuite on s’est dit « bon, comment on fait pour passer maintenant ?! » le bougre ne voulait pas bouger ! Finalement on a reculé et il est parti. Et on a découvert seulement à la fin de la rando qu’il ne s’agissait que d’un yellow tree snake, pas venimeux du tout ! ahah

    1. Yeah merci Alice ! Ils sont trop mignons les tree snakes !!!
      Mais c’est vrai que un serpent est un serpent et on les mets tous dans le même panier du coup on ne sait pas trop comment se comporter face à eux… Des fois je me dis que si je reste figée, comme si c’était un T-rex, il ne me verra pas ;)

  3. Ahah (rire coincé), nous on est pas trop fans des serpents, plus spécialement, P. ^^
    Perso, vos photos me font déjà transpirer à grosses gouttes alors je vais éviter de regarder la vidéo ^^

    A.

  4. Les serpents ne sont pas trop mes amis non plus mais Russel te ferait presque envie d’en prendre un sur les épaules… J’adore l’image de la petite qui lâche la tête du serpent à la fin de la vidéo, trop mignon :D

    On a vu des serpents pour la première fois en Floride dans les Everglades, un gros jaune qui a eu l’adorable idée d’aller se cacher sous notre voiture et un plus petit noir qui regardait les gens passés. On a fait des photos mais ça s’est arrêté là, j’ai une peur bleue de ces bêtes…

    1. Vous avez fait la meilleure chose qu’il y avait à faire, prendre des photos et les laisser tranquilles ! Un gros jaune ça m’intrigue il devait être joli :)
      Ouais la petite a lâché le serpent une fois que sa mère a pris la photo, j’ai eu un peu mal pour lui mais bon ça montre à quel point il n’est pas agressif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *