Meet the kiwi: a New Zealand icon.

Réintroduction du kiwi dans son habitat naturel.

Kiwis for Kiwi

Voulez vous voir des kiwis?

Forcément cette question semble un peu surréaliste.

Le kiwi…

Cet oiseau natif de Nouvelle Zélande, assez rare au point que les locaux s’étonnent et vous considèrent chanceux lorsque vous leurs dites que vous en avez aperçu au cours de votre voyage (nous les avions aperçus et entendus au Trounson Kauri Park).

Cet oiseau unique en son genre, incapable de voler, devenu une espèce protégée car presque éradiqué par la peste « coloniale » (hermines, possums, chiens…).

Vraiment, cet oiseau, si on vous propose d’aller observer quelques spécimens en pleine nature, la question ne se pose pas vraiment !

Kiwi conservation

Et pourtant c’est lors d’un échange en wwoofing au nord de Whangarei que notre hôte reçoit un courrier annonçant la prochaine relâche de kiwis en pleine nature qui aura lieu dans 2 jours…
Il nous demande : « Voulez vous voir des kiwis ? » Et comment !

C’est donc quelques jours plus tard que nous nous dirigeons vers Urquharts Bay pour faire la connaissance de Twilight et Nova, deux jeunes spécimens, mâle et femelle, qui vont faire leurs premiers pas en solitaire dans les hauteurs de Bream Heads.
Les acteurs présents sont quasiment tous des locaux, de différentes associations et institutions, les spectateurs sont également du coin, à part nous, deux voyageurs perdus dans le lot. C’est dommage de ne pas en faire profiter à plus de gens de passage, mais d’un autre côté il y a une grosse démarche de sensibilisation sur la protection du kiwi au niveau local, c’est d’ailleurs le véritable but de cet évènement.

Read in english

« Would you like to see a kiwi? » asked our wwoofing host one day. « Of course yeah! »

Most new zealanders have never seen a wild kiwi, we’re lucky we saw a couple in Trounson Kauri Park a few months ago but this time we participated to a kind of uncommon event: a kiwi release.

Native from New Zealand, the kiwi is a flightless bird, that went crictically endangered after being killed by pest animals brought form overseas (possoms, stoats…). Thanks to conservation programs, most pests have been eradicated in some areas and the kiwi populations are rising again. We met Nova and Twilight, a male and a female, ‘raised’ by Bernie Buhler on Limestone Island, ready to step into the Bream Head Reserve, one of only five kiwi sanctuaries in New Zealand. We had the privilege to observe this nocturnal bird in daylight and discover more about the species thanks to Todd Hamilton from Backyard Kiwi and the Bream Head Conservation Trust rangers. They have been doing a considerable work in the Whangarei Heads area with more than 500 kiwis living there now, when there were only about 70 in 2000. Today the kiwis are facing new predators (cars and pet dogs) and there is still a lot of awareness to raise in order to keep the kiwis safe.

For more infos about the kiwi conservation, listen to Todd Hamilton and Geoff Pike.

Todd Hamilton, de Backyard Kiwi, est le maître de cérémonie de ce rassemblement, aidé par l’équipe de rangers du Bream Head Conservation Trust (représentée par Geoff Pike) et de Bernie Buhler qui s’occupe de la conservation des kiwis sur Limestone Island depuis plus de deux ans. C’est grâce à ces personnes que nous avons pu observer ce curieux spécimen qu’est le kiwi, mais surtout que celui-ci (re)commence à battre de l’aile dans la région : avec la mise en place d’un programme de contrôle de la peste locale, le taux de survie du kiwi dans Whangarei Heads est passé de 5% à plus de 60% ! Ajoutez y un programme de préservation des œufs et des jeunes kiwis sur une île dépourvue de prédateurs au beau milieu de la baie de Whangarei qui relâche ensuite les kiwis adultes du côté de Bream Heads, et voilà la population kiwi qui est passée d’environ 70 lors du premier recensement dans les années 2000 à plus de 500 aujourd’hui !

Kiwi and conservation ranger

Merci Bernie de t’occuper des bébés kiwis sur l’île Limestone (volontariat possible) ! Todd quand à lui se bat au quotidien pour sensibiliser les locaux aux dernières, mais non moindres, menaces des kiwis : les routes et les chiens domestiques. En effet il suffit d’un banal coup de mâchoire de nos amis à quatre pattes pour briser la faible cage thoracique du kiwi.

Kiwi bird and conservation ranger
Kiwi bird conservation
Kiwi release in NZ
Marcheurs dans un paysage verdoyant
Kiwi release in NZ
Marcheurs sur une colline verte
Kiwi conservation and release
Kiwi bird
Kiwi bird and conservation ranger

En plus d’avoir eu le privilège de voir cet oiseau nocturne de très près et en journée, ce fut aussi pour nous l’occasion de découvrir en profondeur ce mystérieux animal endémique de Nouvelle Zélande.
Il y a tellement à dire sur son évolution mais pour résumer : imaginez un oiseau rondouillard, au bec surdimensionné, sans queue, avec des trous en guise d’oreilles, des ailes ridicules et de longues moustaches sensibles comme possèdent nos chers compagnons félins. Plutôt difficile à imaginer, non ? En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’après être passé proche de l’extinction, le destin du kiwi est maintenant entre de bonnes mains protectrices… celles des kiwis !

Kiwi release in NZ

Et toi, envie de voir un kiwi ?

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Wahou! mais c’est incroyable que vous ayez pu en voir. Quelle chance d’avoir pu assister à la relâche de ces kiwis. Au Trounson Kauri Park nous les avons beaucoup entendu mais pas vus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *