Sharing our eternal love for the Ningaloo Coast.

Ningaloo, la barrière de corail du Western Australia exauce nos rêves de voyageurs.

Au volant de notre maison mobile, nous dévorons les kilomètres tout droit depuis des jours, sans un relief pour nous tenir éveillés. La poussière rouge nous suit à la trace. On respire l’air chaud qui nous fouette le visage. Le bitume défile et on sourit bêtement au simple plaisir d’être sur la route. Le road trip nous enivre, notre corps tout entier ressent une liberté sans pareil, on se sent vivants. On chante à tue tête, on se raconte des histoires à dormir debout, on devient un peu fous. La notion du temps disparait. Seul le rythme du soleil dirige nos journées… Et nous lui courons après, toujours vers l’ouest.

L’OUEST. C’est là qu’on va. Vous voyez cette petite corne à l’extrémité nord ouest de l’Australie ? Située à environ 1000 km au Nord de Perth, c’est ici la Ningaloo Reef, la deuxième barrière de corail de l’Australie, une perle du patrimoine naturel de notre planète que les feux des projecteurs du tourisme n’ont pas encore brulé.
C’est ici que se rencontrent nos ultimes préférences en terme de destination : une nature exceptionnelle, une météo tropicale, des coins reculés sans une seule trace de présence humaine, la vie en communauté, un océan de corail et de vagues. LE PARADIS je vous dis ! Bon ok il manque les cocotiers ^^ Mais vous l’aurez compris, si vous aimez l’océan, vous tomberez vite amoureux de la Ningaloo Reef.

Ningaloo Coast Western Australia

A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes dans cette région d’Australie pour la quatrième fois en sept ans. Il nous aura donc fallu plusieurs années avant d’écrire cet article, ne sachant par où commencer, trop d’images à partager, trop d’émotions à faire passer… Mais mieux vaut tard que jamais ! Pour la centième fois, nous réalisons que nous sommes vraiment heureux de voyager car cette partie du monde nous le rend un millier de fois. Cet article décrit les endroits qui nous ont le plus marqué sur la côte de Ningaloo. Nous avons gardé le meilleur pour la fin avec notre ultime repère : Gnaraloo. Accrochez vous bien, ça pique les yeux ;)

Read in englishThe gem of Western Australia

Long story short. The Ningaloo reef is our favorite spot in Australia! This country stole our hearts and the Ningaloo Reef got the biggest part. Why? Because not many people live here, the wildlife is abundant and the coral gardens are a few meters away from the beach! Check out our pics of the Cape Range National Park, Coral Bay and our second home: Gnaraloo Station.

Plongez au cœur de la Ningaloo Reef ~ Western Australia

L’énorme avantage de la Ningaloo Reef par rapport à la Grande Barrière de Corail, c’est qu’elle est accessible depuis la plage. Nul besoin de s’offrir le luxe d’un bateau… Beaucoup moins populaire que sa grande sœur de l’est, la côte de Ningaloo, située entre Carnarvon et Exmouth, offre une multitudes d’accès à des plages désertes. Pour les dingues de milieux sauvages, c’est idyllique ! Le masque ventousé sur la tête, on se prépare à plonger dans les eaux turquoises.

Cape Range National Park ~ Exmouth

L’accès le plus connu à la Ningaloo Reef est le Cape Range National Park, proche de la ville d’Exmouth. Cet endroit est magique. A chaque coup d’oeil vers l’horizon, je n’arrive pas à décrocher mon regard des lagons aux milles dégradés de bleu. Il y a 7 ans, nous touchions pour la première fois des yeux l’univers caché sous la surface. Et ce fut le coup de foudre. On découvrait un monde jusqu’alors inconnu où poissons de toutes couleurs et de toutes formes nous surprenaient au détour de chaque formation de corail. Flottant tranquillement dans ces eaux cristallines, nous observions émerveillés nos premiers poissons perroquets, premiers coquillages géants et premières raies pour en nommer quelques uns… Les spots de Turquoise Bay, Lakeside et Oyster Stacks sont à portée de palmes pour en prendre plein les mirettes !

Turquoise Bay - Cape Range National Park
Turquoise Bay
Corail de la Ningaloo Reef
Etoile de mer bleue

Ici plus qu’ailleurs, les kangourous rebondissent dans tous les coins, surtout au lever et au coucher du soleil. Plus petits que les kangourous mais plus grands que les wallabies, ils se font appeler wallaroos par les locaux. De jolies gorges se dessinent dans les terres à Yardie Creek et Pilgramuna où on nous indique que des rock wallabies y vivent et qu’il est possible de les apercevoir au coucher du soleil. Quelques minutes avant le crépuscule, tout doucement, nous nous approchons de leur territoire et en effet, en se tenant silencieux et patients nous avons pu voir des petites frimousses perchées sur les rochers ou derrière les buissons !

Kangaroos in the Ningaloo Coast
Emu in Australia
Rock Wallaby in Cape Range National Park
Rock Wallaby
Galahs in Australia
Wallaroos in Cape Range National Park

Camper dans le Cape Range National Park

A condition d’avoir son propre moyen de transport, il est possible de camper dans le Cape Range National Park pour $10 la nuit par personne à deux pas de l’océan (en plus du Pass d’entrée aux parcs nationaux du WA qui coûte $12 par véhicule pour une journée ou $44 par véhicule pour 4 semaines). Concernant les sites, il y a l’embarras du choix mais il vaut mieux réserver à l’avance entre avril et octobre ! Comme dans de nombreux camps en Australie, il faut être autonome car il n’y a pas de cuisines, pas de douches, seulement des toilettes à disposition. Il y a peu d’ombre dans la région, vous ne regretterez pas d’avoir emmené un parasol ou une bâche et plusieurs dizaines de litres d’eau !

Crab shell

Requins baleine et raies manta ~ Coral Bay

A quelques centaines de kilomètres au sud d’Exmouth, Coral Bay est un petit village sans grand attrait qui a vu le jour il y a tout juste 60 ans. Situé au creux d’une baie de corail, l’endroit est à 100% tourné vers l’océan. Et pour cause : de nombreux animaux marins migrateurs viennent caresser la côte de Ningaloo à différentes périodes de l’année (voir tableau des saisons en fin d’article !).

Nous avons choisi de tenter notre chance ici pour voir requins baleine et raies manta. Seulement deux compagnies proposent d’aller les voir depuis Coral Bay et nous avons préféré partir avec l’une d’entre elles, Ningaloo Reef Dive, pour échapper à la foule d’Exmouth. Leur dynamisme et les petits gestes qu’il réalisent pour sensibiliser sur la protection de l’environnement nous ont aussi bien plu. Grâce à notre bonne étoile, requin baleine et raie manta ont tous deux ont été au rendez vous pour notre plus grand plaisir ! On vous raconte notre journée avec les requins baleine dans un prochain article !

Road trip à Coral Bay - Ningaloo Reef
Coral Bay
Coral Bay in Western Australia
Manta Ray in the Ningaloo Reef
Reef Shark in Coral Bay
Whale Shark in the Ningaloo Reef - Western Australia
Requin baleine à Coral Bay

Là où le désert rencontre la mer ~ Gnaraloo

A environ 10 km au nord de Carnarvon, se trouve une bifurcation vers la route des Blowholes. Au bout de cette longue et ennuyeuse langue de bitume, un panneau peu accueillant perce l’horizon : King Waves Kill. Les vagues s’abattent parfois sur les falaises avec une force surnaturelle. Lorsqu’elles s’engouffrent dans la roche, cela forme des souffles d’écume : les Blowholes. A proximité, camouflé derrière des dunes de sable qui plongent dans un véritable aquarium, il y a le camping sauvage de Point Quobba. Une escale idéale pour tout voyageur qui monte ou descend la côte. Bon ok, aller à Point Quobba fait faire un détour de quelques centaines de kilomètres, profitez-en pour y passer plusieurs jours et explorer d’avantage le lagon ! Au final, 200 km de détour en Australie pour passer une nuit au bord de l’eau, même pas peur !

Mais là où nous voulons vous emmener se trouve encore 80 km au nord des Blowholes, sur une route sablonneuse interminable. Cette route c’est notre stairway to heaven. Du bush, du sable, l’horizon intouchable qui s’éloigne à chaque virage. Ces virages, nous les connaissons, nous y sommes presque. Les portes du paradis s’ouvrent sous l’arche de pierre et de bois où sont gravés ces mots : Gnaraloo Station.

Blow holes - Quobba - Carnavon
Blowholes
Soundwave on the road - Gnaraloo Arch

Welcome to our world.

Gnaraloo c’est une terre extrêmement sauvage, un désert rouge et vibrant couvert de traces de kangourous, de goannas et d’émeus… Ce sont des dunes de sable blanc fouettées par les vents et une côte isolée ouverte sur le bleu infini de l’océan. Si vous avez vu le film Tracks, vous avez déjà une petite idée de ce à quoi ressemble Gnaraloo. Pour les autres, on va se charger de vous montrer !

Seulement une poignée d’humains vit ici. Il s’agit d’une station, c’est à dire une grande étendue de terre utilisée pour la production de laine (activité qui tend à disparaître) et qui offre quelques options d’hébergement. Ici, les conditions météo sont rudes, le vent, le soleil et le sel réduisent tout en poussière. Gnaraloo, ce bout de désert au bout de la route, c’est un monde à part où le temps semble ralentir voire s’oublier. Un peu comme dans toutes les fermes isolées du bush sauf que celle ci est au bord d’un paradis marin.

Gnaraloo Bay from the air - Ningaloo Reef - Western Australia
Gnaraloo Bay

A l’aube, alors que la lune se couche sur l’océan, des bébés tortues émergent du sable et luttent contre les crabes avec la ferme intention de rejoindre l’océan. Au petit déjeuner, les baleines nous saluent à l’horizon tout en redescendent vers l’Antarctique accompagnées de leurs petits. C’est l’heure pour les surfeurs d’aller attraper quelques vagues à Tombstones. A midi, les créatures de l’océan brillent de mille couleurs dans les lagons transparents à 3 Mile, Gnaraloo Bay ou encore Cape Farquhar. Au coucher du soleil, on se croirait devant l’Atlantique depuis notre Sud Ouest français, quel spectacle de vivre à l’ouest :) A la nuit tombée, c’est la voie lactée qui nous illumine de ses millions d’étoiles.

Voir des bébés tortue en Australie
Bébé tortue caouanne à Gnaraloo
Moon set in Australia
Observer les baleines à bosse depuis Gnaraloo sur la Ningaloo Reef
Surf at Gnaraloo
The Surf Spot !
3Mile lagoon - Gnaraloo
3Mile Lagoon
Raie manta à Gnaraloo Bay - Ningaloo Reef
Manta Ray at Gnaraloo
Green turtle and school of convict surgeon fish at Gnaraloo
Tortue verte au 3Mile Lagoon
Knob-tailed gecko in Gnaraloo - Australia
Emus on sand dune in Australia
Golden hour kangaroo
Coucher de soleil en Australie
Sunset silhouettes
Orage en Australie
Voie lactée à Gnaraloo en Australie

Alléchant ? Oh que oui ! Mais prenez garde, ce paradis pourrait vite devenir un enfer pour certains. Dans cet environnement, serpents et insectes sont eux aussi au rendez vous. Le pire ce sont les mouches en quête d’humidité qui s’obstinent à vouloir entrer dans les yeux, la bouche et le nez ! Quand ce ne sont pas les bébêtes, c’est le climat qui nous met à l’épreuve : parfois cette région est aussi bouillante qu’un four, parfois le vent ne cesse de souffler pendant des jours. Mais ces petits tracas s’oublient vite si l’on sait ouvrir les yeux sur la richesse de cet environnement.

Ce qui nous serre le plus le cœur ici, c’est la difficulté de gestion des déchets. Isolement rime souvent avec abandon et comme dans toutes les stations, tout objet cassé et inutilisable reste sur place pour toujours. C’est pourquoi il vaut mieux ramener ses déchets en ville, là où ils pourront être traités, si jamais ils le sont, car les villes de Carnarvon et Geraldton ne sont pas réputées pour leur recyclage… Il y a quelques années, 20 tonnes de verre et d’aluminium ont été envoyées à Sydney pour être recyclées, un projet long et éprouvant mais qui en vaut la peine ! Les plages de Gnaraloo sont les plus propres et préservées que nous n’ayons jamais vu de notre vie, faisons en sorte qu’elles le restent !

Perentes - Goanna - Varan - Monitor Lizard
Isolated Are Sign
Les mouches en Australie !

À 4 reprises entre 2010 et 2017, Gnaraloo fût notre maison. Nous y revenons comme des boomerangs ! En 7 ans, nous y avons à la fois travaillé et échangé nos services. Ces expériences se sont profondément immiscées dans notre vie à tel point qu’elles ont influencé nos valeurs et guidé nos envies. Nous avons trouvé notre vocation à Gnaraloo, on vous en reparle bientôt.

Mais tout ceci est le fruit du hasard (ou du destin, ça dépend des points de vue !) puisqu’au commencement nous sommes arrivés à Gnaraloo grâce au wwoofing. Nous avions une semaine de libre avant d’aller faire du volontariat à Shark Bay et au bout de 2 ou 3 coups de fil à des hôtes de wwoofing, Gnaraloo nous a répondu ! Le périple en break sur la dirt road pour y arriver nous a d’abord fait halluciner et la suite de l’expérience fut un succès. En vivant avec si peu de monde, il faut savoir vivre en communauté et faire sa part, on aime bien cette philosophie. Lors des matinées de boulot à faire du bricolage et de l’entretien, on se familiarise avec la station. Les voitures n’ont plus de fenêtres, plus de freins, plus de ceintures, parfois même le siège a été remplacé par une chaise de jardin et la seule manière de démarrer c’est au tourne vis ! On se balade dans un 4×4 du genre, on s’enlise, on creuse, on rigole, on repart. Le boulot n’est pas toujours facile mais les découvertes possibles lors du temps libre sont tout simplement hors du commun. On explore les environs et surtout les fonds marins. Notre première rencontre avec une tortue marine, nos premières baleines à bosses et nos premiers requins finissent de nous convaincre. Gnaraloo we love you.

Depuis quelques années maintenant, nous donnons notre sueur et notre passion, pour que Gnaraloo reste sauvage, avec la création d’images ainsi que notre soutien au programme de conservation des tortues marines à Gnaraloo créé en 2008. Et ça aussi on risque de continuer à vous en tabasser les yeux et les oreilles ;)

Cape Farquhar

Où dormir à Gnaraloo ?

Pour découvrir cet endroit sans faire d’échange de services ou travailler, il est possible de camper à 3 Mile Camp ou de louer un bungalow au Homestead. Il faut tout amener pour se nourrir et se désaltérer (car l’eau est salée, à part dans les bungalows !), réserver à l’avance pendant la haute saison (avril-octobre) et bien préparer son véhicule pour la route de sable (vérifier l’état de son crick et sa roue de secours, savoir comment dégonfler ses pneus si jamais on s’enlise sachant qu’il est possible de les regonfler une fois arrivé). Une règle d’or lorsqu’on s’engage dans l’outback : toujours emporter beaucoup d’eau, dire à quelqu’un où on va et pour combien de temps !

Rainbow in the outback

Une nature sans pareil sur la côte de Ningaloo

Voici le détail des saisons pour avoir un maximum de chances de rencontrer la vie sauvage qui visite la Ningaloo Reef.
Nous avons eu le bonheur de tous les voir à Gnaraloo, Coral Bay et Exmouth, à qui le tour ?

Ponte des tortues • Loggerhead • Green • Hawksbill •De Novembre à Janvier
Éclosion des bébés tortues • Sea turtle hatchlings •De Février à Avril
Requins baleine • Whale sharks • De Mars à Juin
Baleines à bosse • Humpback whales • De Juin à Octobre
Raies manta • Manta rays • Toute l'année
Nurserie de requins de récif à Skeleton Bay • Reef Shark Nursery • De Septembre à Février
Gnaraloo coastline in Australia

Alors, une petite envie de partir à l’ouest ?

Partage cette wave
avec le monde entier !

ça nous fait chaud au cœur :)

Ne manque plus rien, abonne toi à notre newsletter !

Blog de voyage nature photo son vidéo
Cet article comporte 8 commentaires
  1. Whaou super article ! Ca donne vraiment envie (malgré les mouches..) ! J’espère qu’on aura l’occasion d’y aller et de qu’en prendre plein la vue à notre tour !
    Bisous les copains :)

  2. Bon Ok. Là vous venez de me vendre du rêve pur en barre ! Ce coin de l’Australie est tout simplement sublime et que dire de vos photos! La rencontre avec tous les animaux me font rêver, ainsi que les terres rouges de ce continent… Il va falloir qu’on songe à s’y rendre très rapidement :) Vous y étiez à quel moment de l’année ?

    1. Merci beaucoup Betty ! C’est tellement immense comme pays, il y a tant à voir ! On est retournés de nombreuses fois dans ce coin de la côte ouest à différents moments de l’année du coup si vous voulez y aller j’imagine que le mieux c’est de choisir la saison en fonction des animaux que vous voulez voir ;)

      1. Oui c’est bien ce qu’il me semblait ;) Je pense que mars est une bonne période (requins baleine + naissance des tortues) à méditer donc ! Je saurai vers qui revenir pour toutes les infos, le jour où… :)

  3. Comme d’habitude vos photos sont (plus que) magnifiques ! Ça donne bien envie de tout plaquer pour aller voir Ningaloo Reef à son tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *